Avec le projet Art-sur-Meuse Z33 et RLKM apportent d’art dans la vallée de la Meuse limbourgeoise. Entre 2022 et 2024, cinq œuvres d’art verront le jour dans les cinq communes de la Meuse flamande : Kinrooi, Maaseik, Dilsen-Stokkem, Maasmechelen et Lanaken. lire la suite

Landschap langs de Maas in Obbicht
@Ben Creemers

La vallée de la Meuse

Le Parc fluvial Vallée de la Meuse s’étend le long des rives de la Meuse sur le territoire du Limbourg belge et néerlandais. La Meuse constitue l’épine dorsale d’un parc paysager transfrontalier exceptionnel couvrant une superficie de près de 15 000 hectares. Cette aire s’étend de Kessenich au nord jusqu’à Maastricht au sud. De part et d’autre du fleuve se dressent de magnifiques villages mosans. C’est cette combinaison d’une nature hors du commun et d’une région chargée d’histoire qui fait que le Parc fluvial Vallée de la Meuse est unique en son genre dans l’ensemble du Benelux.

Coopérer pour plus de sécurité en cas d’inondations

Par le passé, les petits villages mosans devaient régulièrement faire face à des inondations dues à la façon dont on envisageait de faire face aux inondations à l’époque.  L’idée dominante était que seules des digues toujours plus hautes pouvaient s’opposer à la montée des eaux.

Mais à la suite des graves inondations de 1993 et 1995, des villages entiers se retrouvèrent sous eau et les habitants de la vallée de la Meuse eurent à affronter la puissance destructrice du fleuve. Ceci entraîna un changement radical en matière de gestion de le Meuse. Peu à peu, l’idée s’imposa que le fleuve avait besoin de davantage d’espace. C’est la raison pour laquelle de grands travaux sont exécutés jusqu’à ce jour dans le lit hivernal de la Meuse. Des extractions massives de gravier ont fait que le fleuve dispose de davantage de place pour s’installer dans son lit en hiver, ce qui permet au villages environnants d’être mieux protégés en cas d’inondations.

La vallée de la Meuse (flamande) est aujourd’hui l’un des projets de restauration fluviale les plus importants d’Europe. Des terres cultivées sont ‘’mises à disposition’’ du fleuve qui peut déborder sur ces dernières en cas de montée des eaux. En outre, de nouvelles espèces animales et végétales  apparaissent dans ces zones où l’homme intervient le moins possible, mais dont il peut profiter tant et plus.

Un parc paysager pour amateurs de nature

Les différentes zones naturelles et les petits villages mosans du Parc fluvial Vallée de la Meuse peuvent parfaitement être explorés à pied ou à vélo. De magnifiques circuits de promenade et une digue d’hiver interdite aux voitures permettent de découvrir le paysage en toute tranquillité.

Et ce ne sont pas les activités aquatiques qui manquent. C’est ainsi que l’on peut à différents endroits louer  un kayak, un canoë ou encore un canot pneumatique. Vous préférez quelque chose de plus reposant? Une barque silencieuse ou un bateau chuchoteur à moteur électrique constitueront sans nul doute un excellent choix. Vous pouvez aussi pratiquer le stand up paddle, vous adonner aux joies de la voile ou passer la nuit sur l’eau.

MaasVerkenners (Les éclaireurs de la Meuse)

Pour ceux qui veulent en savoir davantage, les MaasVerkenners sont là pour vous. Ce sont de vrais connaisseurs du Parc fluvial, aimant la nature comme la culture, et généralement originaires de la région. Ces guides sont ne demandent pas mieux que d’emmener des groupes à la découverte de la nature en leur confiant des petites  tâches à exécuter, en leur apprenant bien des informations intéressantes sur la région et en leur faisant aussi goûter de bonnes choses !

Vous trouverez de plus amples informations sur tous ces sujets sur le site internet du Parc fluvial Vallée de la Meuse (RivierPark Maasvallei).