Avec le projet Art-sur-Meuse Z33 et RLKM apportent d’art dans la vallée de la Meuse limbourgeoise. Entre 2022 et 2024, cinq œuvres d’art verront le jour dans les cinq communes de la Meuse flamande : Kinrooi, Maaseik, Dilsen-Stokkem, Maasmechelen et Lanaken. lire la suite

Olivier Goethals

Collages au bord de la Route Nationale

Panneau Elen (N78  en face de n° 954)

Panneau Maasmechelen (N78 direction Lanaken, entrée E314)

Panneau Leut (N 78 direction Maasmechelen)

Panneau Maaseik (N78 n° 179, en face de Pantong Thai Massage)

La Route nationale fait les yeux doux à la Meuse

La Route nationale traverse la vallée de la Meuse comme une espèce de ruban flanqué d’un habitat très dense. Même si le fleuve coule parallèle à la chaussée, bien peu de choses rappellent sa présence. C’est justement ce paradoxe qui a déclenché la réflexion d’Olivier Goethals. Il a pris pour point de départ des images de la Meuse et en a fait des collages que montrent les quatre grands panneaux apposés à Elen,  Maasmechelen, Maaseik et Leut.

Ces oeuvres d’art temporaires se dressent parmi d’autres panneaux publicitaires. De prime abord, on pourrait penser qu’elles font partie de l’environnement, mais les images de la Meuse font qu’elles s’en distinguent aisément. L’artiste a recueilli dans des archives de journaux des centaines d’images de crues récentes ou historiques du fleuve. Ces collages montrent la puissance de la Meuse sortie de son lit. Les usagers de la Route nationale -qu’ils soient automobilistes, cyclistes ou piétons- se voient ainsi offrir un autre regard sur cet environnement familier. Mais ces images mettent également le doigt sur les défis qui se posent en matière d’aménagement du territoire dans cette zone fortement urbanisée et où le fleuve réclame sa place dans le paysage.

Sur

Olivier Goethals (né en 1980) vit et travaille à Gand. Après des études d’architecture et d’urbanisme, il travaille en tant qu’architecte et artiste. Sa pratique artistique le porte à examiner les rapports entre espace et conscience. C’est ainsi qu’il a réalisé des interventions spatiales et des installations artistiques pour Het Nieuwe Instituut (Rotterdam), Z33 (Hasselt), Extra City (Anvers), Be-Part (Waregem), le SMAK (Gand) et le Palais De Tokyo (Paris). En outre, il conçoit et réalise toutes les interventions spatiales du Collectif artistique gantois 019. Entre 2008 et 2016, il a travaillé comme architecte freelance pour le cabinet d’architectes De Vylder Vinck Tailleu. Depuis 2010, il est chargé de cours au Département d’Architecture de la KU Leuven. Il a également été invité à donner des conférences à la Faculté d’Architecture de l’Université de Gand (UGent), au LUCA School of Arts Experimental Studio ainsi qu’à la Faculté d’Architecture de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETH Zürich).

Infos pratiques

Vous pouvez voir les collages jusqu’au:

  • 31 Mars 2022 (Elen)
  • 7 Avril 2022 (Maasmechelen)
  • 24 Mai 2022 (Maaseik & Elen)

Il n’y pas de parking.